blog

lundi 12 septembre 2011

Pissaladière : la recette


Pour la pâte à pain
90 gr de levain maison
180 gr d’eau tiède
1/2 paquet de levure boulangère lyophilisée
300 gr de farine semi-complète Bio (110)
1 à 2 cuillères à soupe d’huile d’olive Bio
4 gr de sel de mer gris

Pour la garniture aux oignons
1 Kg de gros oignons blancs épluchés et émincés finement (pour les flemmards ou ceux qui ne veulent pas déverser des torrents de larmes, il en existe tout prêts surgelés)
2 à 3 c. à soupe d’huile d’olive Bio
Poivre & sel (pour les irréductibles)

Pour la décoration
1 Bocal d’anchois
Olives noires

-         Préparer la pâte à pain et la laisser lever à couvert.
-         Pendant ce temps, faire revenir à feux doux les oignons dans l’huile d’olive. Ils ne doivent pas noircir.
-         Lorsque les oignons sont légèrement dorés, les laisser refroidir.
-         Huiler une plaque à four avec 1 c. à soupe d’huile d’olive ou la garnir d’un papier cuisson et étaler la pâte à pain au rouleau.
-         Répartir uniformément les oignons sur la pâte.
-         Décorer avec des filets d’anchois et des olives noires.

Astuce dégustation : les puristes badigeonnent le dessus de la pâte à pain d’une fine couche de « pissala » avant de répartir les oignons.
La pissaladière trouve l’origine de son nom dans ce condiment traditionnel niçois fait d'une macération d'alevins de sardines dans du sel et des aromates puis réduits en purée qui sera recouverte d’une couche d’huile d’olive et conservée en bocal .

Astuce dégustation : la pissaladière se sert telle quelle à l’apéritif ou en plat principal d’un diner accompagnée d’une salade.

Astuce cuisine : Le pissala, les anchois et les olives sont déjà salés, ayez la main légère en salant les oignons.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire