blog

mercredi 20 février 2013

Pain au petit épeautre

Le petit épeautre* ou Engrain n'a aucun rapport avec les céréales modernes [attention à ne pas confondre avec l'épeautre qui n'est pas le même produit]. C'est une céréale rustique qui n'a subi aucune modification et qui s'inscrit naturellement dans le régime ancestral.
Avec le riz, le quinoa et le sarrasin ou blé noir, elle est à privilégier largement en remplacement du blé (pain, pâtisseries, viennoiseries, pâtes...), de l'orge (la bière en particulier), de l'avoine, du seigle et du maïs.
* Un grand merci à mon cousin Guy pour ses renseignements sur le petit épeautre ;)

Voilà pourquoi, ces dernières semaines j'ai ouvert mes placards et remplacé tous mes paquets de farine et de pâtes à base de blé par l'équivalent au petit épeautre.


Étape N° 1 : Surveiller la réaction de la Mc Do génération devant un plat de spaghetti ou de torti au petit épeautre. Eh bien l'essai est positif : il a adoré. Natures ou accompagnées de notre sauce tomate fétiche les pâtes au petit épeautre on trouvé leurs lettres de noblesse !

Étape N° 2 : Modifier la recette de notre pain habituel.


Après avoir regardé quelques recettes sur internet, j'ai fini par mettre au point une recette qui nous convient parfaitement et qui à notre goût est un véritable régal.

180 gr de levain maison 
(mon levain initial était fait avec de la farine de seigle puis élevé à la farine de blé. J'ai simplement continué à le nourrir avec de la farine de petit épeautre sans en refaire un autre) 
330 gr d'eau de source
(eh oui, pour faire le pain j'utilise de l'eau en bouteille) 
2 C à S de graines de lin
2 C à S d'huile de colza 
400 gr de farine de petit épeautre
80gr de farine de pois chiches
80 gr de farine de châtaignes 
80gr de farine de sarrasin
7 gr de sel  de Guérande

Mettre tous les ingrédients dans l'ordre dans la machine à pain et faire tourner quelques minutes jusqu'à ce que la boule de pâte se forme. Pas plus sinon la pâte devient collante.

Déposer alors la pâte dans un sac congélation et direction frigo pour un repos de 4 à 12 heures.

Au sortir du frigo, étaler la pâte en rectangle et lui donner plusieurs tours comme on le fait pour une pâte feuilletée mais sans le temps de repos.


 Terminer en donnant une forme arrondie puis retourner le pain pour placer la fente en dessous.
 Fariner le dessus du pain (au petit épeautre évidemment)
Déposer dans la machine à pain et faire des entailles en surface.

Poser un papier cuisson ou un film plastifié sur le dessus du pain puis un torchon et laisser lever tranquillement au moins 6 heures sur un radiateur. 
Il m'arrive "d'oublier" le pain 12 heures et ce n'est que meilleur !

Au bout de ce temps Faire cuire 1H15 en Machine à Pain.

Ce pain est aussi bon avec du salé que du sucré. 

Il ne vous reste plus qu'à trouver avec quoi vous le préférez ;)

Bien sûr vous pouvez faire le pain à la main et le cuire au four traditionnel... Pour ça il faudra ajuster votre temps de cuisson.
Je ne conseille surtout pas de préparer la pâte à pain dans un robot normal car la pâte est très lourde et on finit par forcer le moteur et tout casser (ça sent le vécu, vous pouvez me croire !)

4 commentaires:

  1. Les instructions sont très claires et le pain semble très appétissant ! J'essaierai sans aucun doute ! Stéphanie

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce commentaire Stéphanie ! En effet le pain est plus qu'appétissant c'est une véritable gourmandise.

    RépondreSupprimer
  3. La recette est intéressante. Je remplacerai simplement l'huile de colza par une huile qui supporte la cuisson.L'huile de colza ne se chauffe pas et se conserve au frais. C'est une huile idéale pour les plats froids. Je vais essayer...

    RépondreSupprimer
  4. Contrairement aux idées reçues, on peut tout à fait faire chauffer l'huile de colza mais il ne faut pas l'utiliser en friture (comme beaucoup d'huiles qui sont dénaturées par de trop hautes températures)

    RépondreSupprimer